Vous êtes à : FAQ

Fonctionnement du site

Que veut dire FAQ ?

Il faut commencer par là ! C'est un terme habituel sur les sites en anglais "Frequently Asked Questions", questions fréquemment posées. Une traduction conservant l'acronyme est "Foire Aux Questions".

Comment "naviguer" sur le site ?

Le principe est celui des "menus déroulants" : en passant le pointeur sur une des entrées de menu de la barre rouge, il peut apparaître un sous-menu, voire un second niveau de sous-menu. Vous cliquez sur l'entrée de menu ou une entrée de sous-menu.

Sous les menus, en haut à gauche, apparaît le "fil de navigation" : Vous êtes à... qui indique où vous vous trouvez sur le site, le cheminement dans les menus, et le cas échéant le nom de l'article ouvert.

En haut à droite, les signes + et - vous permettent de modifier la taille des caractères.

Les "liens" à cliquer sont indiqués en rouge foncé. Quand ce sont des liens externes au site smlh31, ils donnent lieu à l'ouverture d'une nouvelle fenêtre qu'il vous faudra ensuite refermer.

Quelques pages (comme cette FAQ) ont plusieurs onglets colorés cliquables.

Ca ne marche pas bien avec ma tablette ou mon smartphone...

On peut avoir des difficultés avec un écran tactile pour naviguer dans les menus déroulants, surtout lorsqu'il y a des sous-menus.

Des contournements ont été mis en place... Le clic sur "section" vous donne une page avec tous les liens, sans passer par le menu déroulant.
De même pour la page Légion d'honneur.
Et pour le menu comités, le clic dans la barre rouge ouvre la page de présentation des comités, sur laquelle vous trouverez tous les liens utiles : recherche, activités et bureau des différents comités...

Je n'ai pas accès à certaines pages...

Certaines informations sont "privées" et nécessitent d'être "connecté" en ayant entré un identifiant et le mot de passe associé. Les entrées de menu correspondantes sont toujours visibles mais donnent un message d'erreur tant que vous n'êtes pas connecté.

Comment obtenir mon nom d'utilisateur et mon mot de passe pour accéder à l'ensemble du site ?

Cet accès privé est réservé aux membres de la section de Haute-Garonne de la SMLH. Contactez directement le webmestre par mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. en lui indiquant pour vérification vos nom, prénom, et n° de sociétaire ; mettez éventuellement en copie pour information votre président de Comité.

Vous recevrez rapidement un mail avec votre identifiant et votre mot de passe.

Je n'arrive pas à me connecter !

Attention à bien saisir les données, telles qu'elles vous ont été transmises par mail : pas d'accent ni d'espace, ni dans l'identifiant, ni dans le mot de passe. Dans le mot de passe les lettres s'il y en a sont en majuscules (dans l'identifiant c'est indifférent). Puis cliquez sur "Login". Ceci sera à refaire si vous n'avez pas d'activité sur le site pendant un quart d'heure environ. Certains navigateurs (Firefox...) peuvent mémoriser votre mot de passe.

J'ai perdu mon identifiant ou mon mot de passe...

Renvoyez un mail au webmestre, depuis la même adresse que celle ayant servi à votre enregistrement, à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Comment faire pour écrire sur le site ?

Seuls les autorités de la section et le webmestre ont les droits en écriture. Si vous voulez proposer du contenu (modification, photos, textes...) faites-le passer par mail à votre président de comité qui vérifiera et transmettra. Ce site n'est toutefois pas un blog et la section est seule juge de ce qui y figurera.

Statuts - histoire - mémoire

Un comité peut-il faire porter son drapeau par une personne non titulaire de la LH ?

Certains comités rencontrent des difficultés pour faire porter leur drapeau par un légionnaire pour des raisons souvent de disponibilité. Aussi, ont-ils recours à une autre personne, membre ami en général. Un comité étant régi par les statuts de la SMLH, elle-même régie par la loi de 1901 sur les associations, aucune disposition ne précise les règles à appliquer pour le port du drapeau. En conséquence, chaque comité prend les dispositions les mieux adaptées localement pour choisir la personne devant porter son drapeau. Il va de soi que la personne choisie est digne d'assurer cette mission.

Quelles sont les règles qui régissent le port du drapeau ?

Les statuts de la SMLH ne précisent pas les règles à appliquer pour le port de son drapeau. Cependant, le drapeau de la Légion d'honneur se trouvant toujours en première place lors des manifestations, le porte-drapeau se doit d'observer avec minutie certains usages. Le porte-drapeau doit exercer sa mission symbolique avec dignité et constance, avoir une tenue décente, une attitude droite, et veiller à ce que les mouvements des drapeaux des autres associations soient à l'unisson de celui de la LH. Pour plus de renseignements détaillés, on trouvera sur ce site dans le Memento des conseils relatifs au port du drapeau.

A quelles fêtes, cérémonies nationales et locales commémoratives un comité se doit-il ou non de participer ?

Des journées nationales annuelles ont été instituées par des textes législatifs ou réglementaires (cf. site DMPA/mémoire et patrimoine). Au regard de ces journées, les comités se doivent de participer aux cérémonies organisées par les autorités préfectorales ou municipales. Les comités doivent aussi participer aux cérémonies organisées localement pour rendre hommage aux morts lors d'événements locaux (ex. : commémoration du massacre du 10 juin 1944 à Marsoulas).

Le bureau du comité participe aux remises de l'insigne de la LH. De même, il participe aux obsèques de l'un de ses membres. L'importance de la représentation est laissée à l'appréciation du bureau et est fonction de la personnalité du décédé.

De même, il est d'usage que les comités soient représentés aux assemblées générales organisées par les Médaillés militaires et l'Ordre National du Mérite.

En dehors de ces cas, le comité n'a pas à participer ou à être représenté. 

L'effigie de la République est représentée par la déesse Cérès sur l'avers de la croix de la LH. Pourquoi n'est-ce pas le buste de Marianne alors que celui-ci figure dans toutes les mairies ?

La tête laurée et de profil de la déesse Cérès symbolisant la République apparaît sur l’avers de la croix de la LH à l’avènement de la IIIe République (1870). Dans l’antiquité romaine, Cérès est la déesse de l'agriculture, des moissons et de la fécondité. Cérès apparaît sur les premiers timbres édités en 1849. Le style artistique néoclassique est encore en vigueur. Il inspirera encore les sculpteurs jusqu'au début du XXe siècle lors de la réalisation de monuments aux morts. L'utilisation de la déesse Cérès fait référence à la mythologie romaine, référence voulue déjà par le fondateur de la LH. De plus, en 1870, la France était majoritairement rurale et agricole, aussi la référence à Cérès faisait le lien entre la République et la terre de France.

Si le prénom Marianne a été adopté en 1792 par les Révolutionnaires en tant que symbole de la République, sa matérialisation sous forme de buste fait suite à un concours officiel organisé d'après l'idée de Lamartine en 1848. Mais Marianne ne s’impose comme l’effigie de la République qu’à partir des années 1877, soit sept ans après l’adoption de Cérès par les graveurs de la croix de la Légion d’honneur, d'où le bénéfice de l'antériorité pour Cérès dans la croix de la LH.

De plus, Marianne peut changer au cours du temps, le buste dans les mairies a d'ailleurs évolué en fonction des goûts artistiques de l'époque et aussi du "look" des françaises. Il n'est pas normalisé : chaque maire peut choisir son modèle. Cérès est un gage de stabilité et de notoriété tout en restant dans l'anonymat... Un site intéressant sur le sujet.

Prestige de l'Ordre : la SMLH est-elle la seule à concourir au prestige de l'ordre alors qu'elle est simplement régie par un statut d'association soumis à la loi de 1901 ?

Le concours au prestige de l'ordre était assuré à l'origine par les cohortes crées en 1802. Mais celles-ci ont disparu très rapidement par obsolescence avant d'avoir vraiment fonctionné, et officiellement par une ordonnance royale de 1814. L'esprit de ces cohortes subsiste en partie à travers la SMLH et ses relais au niveau local (sections et comités). Sa représentation sur tout le territoire métropolitain, dans les DOM-TOM et à l'étranger, lui permet d'être un relais primordial du grand maître et du grand chancelier auprès des autorités et de la population, ce qui est conforme à ses nouveaux statuts. 

Entraide - solidarité

Votre comité peut-il apporter une aide sociale à ses membres et à leur famille ?

Les nouveaux statuts de la SMLH stipulent en leur article 2, alinéa 1 et 2, que la Société a pour but, entre autres, de participer à des activités ou actions nationales tout en renforçant les liens d’entraide entre les membres, et qu’elle agit par tous moyens pour atteindre ses buts, notamment par toutes formes d’aide morale et matérielle. Il ressort de ces stipulations que la SMLH peut apporter une aide aux adhérents en difficulté et indirectement à leur famille.

Il appartient aux comités, représentant la SMLH au plus près des adhérents, de se tenir informés des cas d’adhérents en difficulté.

Si des secours sont nécessaires, ils instruisent les dossiers correspondants et les transmettent à la section de rattachement pour suite à donner.

Education citoyenne

Pourquoi votre comité intervient-il dans les écoles ?

L’intervention des représentants de la SMLH est fondée par l’article 2 des nouveaux statuts qui stipulent que la Société promeut, dans la société française, les valeurs incarnées par la Légion d’honneur et contribue au développement de l’esprit civique et patriotique, notamment par des actions éducatives auprès de la jeunesse. Elle agit par des actions à caractère pédagogique, civique et culturel visant à participer à l’éducation citoyenne des jeunes.

A ce titre, la section de Haute-Garonne a signé un protocole avec le directeur académique (Inspecteur d'Académie de la Haute-Garonne). Les comités interviennent donc dans les écoles, collèges et lycées, sous le couvert des proviseurs, des directeurs et chefs d’établissements. La mise au point des séances pédagogiques s’effectue en liaison avec l’enseignant responsable de la classe ou de la matière enseignée. Souvent les mairies sont associées à cette démarche.

Administration - fonctionnement

Je connais une personne qui me semble digne d'avoir la LH. Elle a accompli des actions exceptionnelles. Quelle est la procédure pour l'obtention de cette décoration ?

Vous devez vous mettre en rapport avec le président du comité dans le ressort duquel se trouve cette personne. Après avoir appelé son attention sur les mérites de la personne concernée, le président instruira le cas échéant un dossier de proposition qu'il transmettra à la section de rattachement. Celle-ci donnera la suite qui convient au dossier soumis. 

Comment payer sa cotisation par prélèvement automatique ?

Adressez-vous au trésorier de votre comité, avant le 30 novembre de l’année en cours pour prise en compte le 1er janvier de l’année suivante. Le trésorier vous adressera l’imprimé à remplir. Vous  pouvez également le télécharger ici. Cet imprimé que vous voudrez bien renseigner, dater et signer est à retourner à votre trésorier, accompagné d’un RIB banque ou RIC Caisse d’Epargne. Le trésorier se chargera de le faire parvenir à la trésorerie de la section de la Haute-Garonne.

Le prélèvement automatique est reconduit tacitement chaque année et peut être annulé sur simple demande téléphonique au trésorier du comité ou de la section. Les montants ont été portés à 28€ pour la cotisation et 15€ pour la Cohorte, à partir de 2015.

Le prélèvement automatique facilite le règlement de la cotisation annuelle et de l’abonnement éventuel à la Cohorte ; il permet d’éviter les oublis de paiement à la date prévue, les erreurs de libellé de chèques et les lettres de rappel peu agréables à transmettre et à recevoir.

Où peut-on acheter la croix de la LH et des petits rubans rouges ?

Plusieurs possibilités sont ouvertes pour acheter des décorations, en l'occurrence celles concernant la Légion d'honneur :

- chez les maîtres-tailleurs : il en existe au moins un dans les villes de garnison ;

- dans le commerce, la Monnaie de Paris ou auprès de magasins spécialisés ; certains magasins pratiquent la vente par correspondance, et, à cet effet, se dont dotés d'un site sur Internet.

 
| + -